Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Airbnb plafonne le nombre de jours de location

| | | | | | | par
Airbnb s'adapte à la réglementation parisienne.
Airbnb s'adapte à la réglementation parisienne.
©Patryssia - stock.adobe.com

Le groupe californien met en place un système de contrôle, notamment pour montrer sa bonne volonté à l'égard de Paris.

Le spécialiste de l’hébergement chez l’habitant limite automatiquement la durée annuelle de location des logements dans le centre de Paris, explique-t-il dans un communiqué. Et ce, pour favoriser "un tourisme responsable et durable".

Airbnb veut ainsi aider à limiter la location saisonnière de logements entiers à 120 jours par an dans quatre arrondissements (1er, 2e, 3e, 4e), alors même que des élus envisagent de réduire le nombre à 90, voire à 60 jours. Le quota actuel de 120 jours, qui vise le nombre cumulé de jours par un même hôte, sur l'ensemble des plates-formes où son annonce est publiée, reste difficile à contrôler.

Paris toujours mobilisée

La décision du groupe californien fait suite au "succès" d’initiatives similaires à Londres et Amsterdam, est-il ajouté. Elle intervient alors que Paris annonce son intention de mener une offensive conjointe avec d'autres grandes villes étrangères contre les locations illégales de meublés touristiques. Ian Brossat, adjoint PCF au logement de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, en fait l’une de ses objectifs pour la capitale, qui est la première destination d'Airbnb.

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer