Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Air France dévoile sa stratégie digitale à Vivatech

| | | | | | | | | | | | par
Air France a présenté sa stratégie digitale lors de la 2e édition du salon VivaTech.
Air France a présenté sa stratégie digitale lors de la 2e édition du salon VivaTech.
© Clément Peltier

Vivatech, c’est LE salon des start-up. L’endroit idéal pour la compagnie aérienne Air France afin de présenter sa stratégie digitale et annoncer l’arrivée d’un nouveau chatbot.

Présent lors du salon Vivatech, Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France, a rappelé le poids du digital. "Un billet d’avion sur trois du groupe Air France-KLM est réservé sur notre site, soit une réservation toutes les 5 secondes. Et 60 % de nos interactions avec nos clients se font par le mobile".

"Nous voulons être là où sont nos clients", a appuyé Adeline Challon-Kemoun, la directrice générale adjointe marketing, digital et communication, c’est-à-dire sur toutes les plates-formes de messenging. Autre nouveauté, dès cet été, l’entreprise va tester un chatbot pour répondre aux questions des clients, notamment sur les bagages, sur Faceboook Messenger, etc... et va également intégrer Alexa, l’assistant personnel intelligent (IA) développé par le Lab 126 d’Amazon.

Le groupe Air France a également annoncé le lancement du T3 Fundraiser, une plateforme digitale qui permet de mettre en relation les start-up et les financeurs.

Le wifi à bord d'ici 2020

Air France tient aussi à se positionner sur la data. Grâce à ses 93 millions de profils, le transporteur attend des revenus additionnels de l’ordre de "200 millions d’euros jusqu’à 2020", a expliqué Adeline Challon-Kemoun. Concernant le wifi dans les avions, la compagnie a pour objectif d’équiper toute la flotte long-courrier d’ici 2020. S'agissant du moyen-courrier, "nous n’avons toujours pas de date".

A la question de savoir si Air France allait s’ouvrir à la distribution directe aux entreprises, où si elle allait continuer d'utiliser les GDS, Jean-Pierre Janaillac a expliqué que "les techniques de NDC (New distribution capability), font partie des axes sur lesquels nous travaillons".

La compagnie a également organisé quatre challenges avant le salon. Afin d’être présents sur le stand d’Air France, 310 start-up ont envoyé un dossier répondant à un des quatre axes proposés par l’entreprise : le big data et la prédiction, l'assistance au voyage, l'expérience immersive, et le management interactif.

En tout, plus d’une trentaine de start-up collabore avec Air France pour imaginer le voyage et la compagnie de demain. 

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer