Abonnez-vous au magazine

Identifiez-vous

Aérien : les revenus additionnels progressent de 21% en 2014

| | | | | | | par
En 2014, les revenus additionnels par passager s’élèvent à 17,49 $, soit 8,5 % de plus qu’en 2013.
En 2014, les revenus additionnels par passager s’élèvent à 17,49 $, soit 8,5 % de plus qu’en 2013.
© Fotolia

Les revenus additionnels des compagnies aériennes ont atteint 35 milliards d'euros, et ils ne sont plus le seul pré carré des low cost. Air France/KLM a ainsi gagné 1,876 milliard d’euros l’an dernier.

Le boom des revenus additionnels des compagnies aériennes ne faiblit pas, révèle la dernière enquête IdeaWorksCompany/Car Trawler. Pour la huitième année consécutive, 63 compagnies ont en effet déclaré une forte hausse des recettes issues des activités de vente au détail, ainsi que de la vente de services à la carte et de points de fidélité. En 2014, ils ont représenté 38,1 milliards de dollars (35 milliards d'euros), soit presque 21% d’augmentation en un an.

"Les revenus additionnels sont un indicateur de plus en plus important du succès commercial", déclare dans un communiqué Michael Cunningham, directeur commercial de CarTrawler. "Ces revenus ne sont plus l’apanage des compagnies aériennes à bas prix : toutes les compagnies aériennes en bénéficient. La question n’est dès lors pas de savoir qui le fait, mais de découvrir si c’est bien fait", poursuit-il.

Air France à la 4e place du top 10

Selon l’étude, la course aux revenus additionnels exacerbe la compétition entre transporteurs traditionnels et compagnies à bas coûts. "Cette concurrence créative place les revenus additionnels et la tarification à la carte au centre de la lutte pour les profits", précise le communiqué.

Si le top 10 des compagnies aériennes présentant les meilleurs revenus additionnels pour 2013 et 2014 est dominé par trois compagnies américaines - United, American Airlines/US Airways, Delta  -, Air France/KLM se hisse à la quatrième place avec 2,046 milliards de dollars engrangés (1,876 milliard d’euros) contre 1,714 milliard de dollars en 2013 (1,572 milliard d’euros).

Mais lorsque les revenus additionnels sont mesurés en tant que pourcentage du revenu total, le top 10 est bousculé, les compagnies low cost prenant la tête du classement. Depuis 2011, la première place est occupée par Spirit, basée aux États-Unis, connue pour sa détermination à vendre des services à la carte.

Idea Works Company qualifie les revenus additionnels "de revenus en dehors de la vente des billets qui sont générés par des ventes directes aux passagers ou indirectement dans le cadre de l’expérience de voyage".

Soyez le 1er à réagir

Vous devez remplir correctement les champs suivants : Pseudo, Email, commentaires




imprimer